Les bienfaits de l’ortie en tisane

L’ortie possède une bien mauvaise réputation et est souvent considérée comme une mauvaise herbe. Certes, elle pique et provoque des démangeaisons à cause de ses feuilles dentelées et de son poil urticant. Mais saviez-vous que l’ortie possède également de nombreux bienfaits ?

Plante médicinale : l’ortie et ses bienfaits sur la santé

Appartenant à la famille des urticacées, l’ortie est communément appelée sous divers noms : l’ortie commune ou grande ortie (Urtica Dioica), la petite ortie ou ortie piquante (Urtica Urens). Elle porte bien son nom puisque la plante est effectivement connue, et inappréciée, pour son pouvoir urticant. Pourtant, ce n’est pas son seul pouvoir ; l‘ortie possède de nombreux bienfaits et est également connue pour être une plante médicinale.

bienfaits orties
© schankz – Fotolia

L’ortie aurait des propriétés diurétique, drainante et anti-infectieuse. En cataplasme par exemple, elle aiderait à combattre les douleurs articulaires, comme les rhumatismes, et les sciatiques. Sous forme de lotion, elle serait efficace contre l’acné et l’eczéma. Enfin, l’ortie est riche en en vitamines A, B, C et K et possède une forte teneur en fer, en magnésium, en calcium, en potassium, en manganèse, en zinc, en sélénium et en phosphore. L’ortie apporte ainsi de nombreux bienfaits sur la santé tout au long de l’année et vous aidera à faire face aux coups de fatigue.

L’ortie peut se consommer en tant qu’aliment cuit, pour détruire l’acide formique contenue dans les feuilles, dans un plat comme une soupe par exemple mais également en tisane.

La tisane d’ortie et ses bienfaits

La tisane d’ortie peut être préparée à partir de feuilles d’orties fraîches ou séchées suivant ce que dont vous disposez. L’ortie commence à pousser à partir du printemps et peut perdurer jusqu’en été. Le printemps est donc idéal pour consommer une tisane d’orties fraîches. Le reste de l’année vous pourrez vous contenter d’orties séchées puisqu’elles conserveront leurs bienfaits. Dans tous les cas, ne faîtes pas chauffer l’eau à plus de 80°C lors votre préparation si vous souhaitez que vos orties conservent leurs propriétés. Et, si vous ne trouvez pas de feuilles, vous pourrez toujours vous préparer une décoction de racines d’orties.

tisane ortie bienfaits
© whiteaster – Fotolia

Une tisane d’ortie, grâce à ses propriétés diurétique et drainante, pourra vous aider à éliminer la rétention d’eau, éliminer les calculs rénaux et réduire l’inflammation des voies urinaires. Les bienfaits de la tisane d’ortie concernent également les rhinites allergiques, les gastro-entérite (pour ses actions anti-diarrhéiques) ou encore la chute de cheveux.

Par ailleurs, en tant que plante galactogène, la tisane d’ortie serait également conseillée en période de grossesse et notamment au moment de l’allaitement. Elle stimulera la production de lait et enrichira la qualité de votre lait.

Les décoctions de racines d’orties seraient notamment efficaces pour soigner l’incontinence (les fameux « pipis au lit » des enfants) ou contre l’hyperplasie de la prostate. Ainsi, l’ortie n’est pas réservé aux dames ; n’hésitez pas à faire essayer cette plante médicinale à vos conjoints ou vos enfants.

 

A lire également :

Publier un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.