Les bienfaits du thé noir

Le thé noir représente 78% de la production mondiale de thé. Il est par conséquent le plus consommé, notamment dans les pays occidentaux. Toutefois, les bienfaits du thé noir sont-ils aussi importants que ceux des autres thés ? Dans un premier temps, il faut déjà différencier deux types de thé noir : celui consommé par les Occidentaux et celui consommé en Chine.

Quel thé noir choisir ?

Contrairement au thé vert, le thé noir ne perdra pas sa fraîcheur après 12 à 18 mois de conversation : vous pourrez le garder plusieurs années sans qu’il ne perde sa saveur. Ainsi, en Occident, la plupart des thés consommés sont des thés noirs. Son mode de fabrication a d’ailleurs été mis au point par les Britanniques au XIXème siècle.

En Chine, le thé noir vendu par les Occidentaux est appelé « thé rouge ». Les Chinois possèdent également un thé noir mais celui est en fait un thé post-fermenté. Il s’agit généralement d’un thé oolong qui a été entièrement fermenté ayant subi une post-fermentation, le pu-erh. Le thé noir de Chine est par conséquent un thé de garde, possédant une certaine finesse et étant par conséquent plus recherché et plus coûteux que le thé noir d’Occident.

Pour préparer du thé noir, on emploiera une théière contenant une eau frémissante (environ 95°C). On laissera alors le thé en infusion pendant 3 à 4 minutes. Pour le consommer, on ajoutera généralement du lait et du sucre en Angleterre et en Inde pour que la boisson soit moins astringente.

Bienfaits du thé noir
© Sasajo – Fotolia

Quelles sont les vertus du thé noir ?

Différentes études sur les vertus du thé noir, on fait ressortir de nombreux effets sur la santé aussi chez les femmes que les hommes. On pourra notamment citer le diabète, le cholestérol, la gastro-entérite, les diarrhées, les fractures…

Grâce à sa forte contenance en flavonoïde, le thé noir serait bénéfique contre la progression de l’ostéoporose chez la femme. Chez les hommes le thé noir contribuerait à réduire le risque de fracture de la hanche. Sa consommation permettrait d’ailleurs d’augmenter l’apport en calcium. Les bienfaits du thé noir ne s’arrêteraient pas à la structure osseuse, il aurait également des effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire.

Grâce aux antioxydants, il contribuerait à une meilleure circulation sanguine et à réduire le risque d’infarctus du myocarde. Consommé régulièrement, le thé noir aiderait également à lutter contre les symptômes du vieillissement et à réduire le taux de lipoprotéines de basse densité, aussi appelé mauvais cholestérol.

Par ailleurs, grâce à la caféine présente dans le thé noir (en plus grande quantité que dans le thé vert), il aiderait également à améliorer l’humeur ainsi que les capacités mentales. Cependant, le thé vert serait plus efficace dans la prévention contre le cancer : le thé noir réduirait les risques de 10% tandis que le thé vert les réduirait de 20%. Ces données sont toutefois à prendre avec des pincettes, les données scientifiques étant encore trop minces pour déterminer si le thé noir peut avoir un véritable rôle dans la prévention du cancer.