Le thé Pu-erh Tuocha et ses bienfaits

Parfois orthographié pu-erh, d’autres fois pu’er, ce thé chinois est réputé pour ses propriétés médicinales. Le thé pu-erh le plus connu est évidemment le tuo cha. Les Bienfaits du Thé vous propose de découvrir les vertus de ce thé noir.

Pu-erh, Tuocha : quelle différence ?

Les origines du thé pu-erh

Le thé pu-erh doit son nom à la ville Pu’er située au sud-ouest de la Chine, dans la province du Yunnan. Cela explique qu’il soit parfois orthographié pu’er plutôt que pu-erh (pu-ehr ou encore puer lorsqu’il est mal orthographié).

Le pu-erh est un thé post-fermenté. En d’autres termes, ce thé a subi un vieillissement à l’air libre pendant une période pouvant aller de quelques mois à quelques années. Il faut préciser que le thé pu-erh se bonifie avec le temps, à l’instar du vin, ce qui explique les écarts de prix. Plus le thé aura été vieilli, plus il sera vendu cher.

Les origines du Tuocha

Le thé noir pu-erh provient de théiers à grandes feuilles poussant dans le Yunnan. Les feuilles, une fois cueillies, subissent une première oxydation puis suivent un procédé de fermentation. La fermentation peut être lente ou fermentation accélérée. Ces feuilles sont ensuite soit vendues en vrac soit vendues sous une forme compressée.

bienfaits pu erh tuocha
© eAlisa – Fotolia

Le pu-erh peut alors se présenter sous forme de :

  • nid : le Túochá
  • galette : le Bĭngchá
  • champignon : le Jĭnchá
  • melon : le Jīnguā
  • brique : le Zhuānchá
  • carré : le Fāngchá

Ainsi, le thé pu-erh et le thé tuocha ne sont pas deux sortes de thé ; ils sont identiques. Le tuocha correspond uniquement à la forme donnée au pu-erh. À noter tout de même, « Yunnan Tuocha » est une marque. Il ne s’agit pas de la seule marque proposant du pu-erh tuocha.

Préparation du thé pu-erh

Pour consommer le pu-erh en infusion, il vous faut tout d’abord découper une partie du thé compressé. Pour éviter de casser les feuilles, vous pouvez utiliser un couteau spécial pu-erh ou faire ramollir le thé compressé en le soumettant à un bain de vapeur.

Traditionnellement, le thé pu-erh est préparé suivant la méthode gong fu cha. Toutefois, cette méthode est à conseiller aux personnes souhaitant profiter de toutes les propriétés du thé en prenant le temps d’apprécier ses parfums puis son goût, au travers de divers accessoires.

Vous pouvez sinon, une fois le thé découpé, le laisser infuser comme vous en avez l’habitude à une température optimale de 95 °C.

Une fois infusé, le thé pu’er offre une boisson plus ou moins foncée – suivant le temps d’infusion – et aux reflets rouges. Il est d’ailleurs parfois appelé thé rouge – dû à ses reflets – alors qu’il s’agit bien d’un thé sombre (ou thé noir pour les Chinois). Côté saveurs, elles peuvent être très variées en fonction de la qualité de votre pu-erh, de sa méthode de fermentation et de sa durée de fermentation.

thé pu-erh bienfaits
© kozaksalo – Fotolia

Pu-erh : quels sont les bienfaits de ce thé ?

Le thé pu-erh tuocha fait-il maigrir ?

On entend ici et là que le thé pu-erh, et notamment le tuocha, est un thé « mange graisse ». Comme, souvent, cette idée véhiculée par les programmes minceur n’est pas tout à fait exacte.

Le thé pu-erh est effectivement connu pour favoriser la digestion. Certaines études ont par ailleurs montré que ce thé pouvait avoir une action positive sur l’assimilation des graisses et la chute du taux de cholestérol. Toutefois, comme précisé dans l’article « le thé fait-il maigrir ? », non le pu-erh à lui tout seul ne vous fera pas perdre du poids. Si vous l’associez à une alimentation saine, équilibrée et en quantité raisonnable et à une activité physique régulière, alors oui, le thé pu-erh vous aidera à assimiler les graisses plus facilement et sera positif sur votre régime.

Quelles sont les autres vertus du pu-erh ?

En tant que thé noir, le pu-erh possède les mêmes bienfaits. Ce thé riche en polyphénols, en flavonoïdes et en antioxydants serait bénéfique pour votre structure osseuse, votre système cardiovasculaire et votre circulation sanguine.

Toutefois, sa principale vertu reste son effet sur la digestion. Le pu-erh inhibe la biosynthèse du cholestérol par le foie, diminue l’absorption intestinale des graisses, diminue les graisses viscérales et augmente les dépenses énergétiques.

Et si vous souhaitez en savoir en plus sur le pu-erh, je ne saurai que vous conseiller de lire cet article publié sur Puerh.fr.

1 commentaire au sujet de Le thé Pu-erh Tuocha et ses bienfaits

Je recherche des informations sur le thé Yunnan vert et surtout une bonne marque fiable pour la santé. Merci

Publier un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.