Tisane au gingembre : les bienfaits du gingembre

Le gingembre est une racine surtout utilisée en cuisine (asiatique notamment) pour les préparations de plats mais connaissez-vous ses bienfaits ? Vous avez sans doute entendu parler de ses vertus aphrodisiaques mais c’est loin d’être ses seules propriétés médicinales !

L’utilisation du gingembre, plante aux vertus médicinales

Le gingembre est une plante essentiellement cultivée en Asie qui se compose d’une partie souterraine appelé rhizome et d’une partie aérienne formée d’une tige et de feuilles. Cette plante appartient à la famille de zingibéracées et a pour nom scientifique Zingiber officinale. Comme le suggère ce nom, le gingembre possède de nombreuses vertus médicinales. On le connaît essentiellement pour son utilisation en tant qu’épice pour assaisonner les plats. Pourtant, son utilisation date de plus de 3 500 ans et il est notamment utilisé en médecine Ayurvédique indienne.

bienfaits gingembre
© Andrey Starostin – Fotolia

La partie utilisée aussi bien en cuisine qu’en phytothérapie est la racine (le rhizome). Le gingembre peut être consommé sous différentes formes : confite, râpée, en poudre, en tranche, frais ou séché… À noter que la concentration en gingérol diminue dans le gingembre séché. A contrario, la concentration en shogaol sera plus élevée dans le gingembre séché que dans le gingembre frais. Si vous vous demandez ce que sont ces mystérieux composés, la suite vous le dévoilera !

Les bienfaits du gingembre

Le gingembre produit une oléorésine contenant du gingérol – à hauteur de 15 % – et du shogaol, chimiquement proche du gingérol. Ces composés apportent de nombreuses vertus au gingembre. Une étude, réalisée en 2000 dans une université du Royaume-Uni, démontre que le gingérol aide à réduire les nausées et les vomissements. Ainsi, il est parfois conseillé aux femmes enceintes pendant leur grossesse pour leurs nausées matinales ; bien qu’il leur soit recommandé de ne pas en consommer sur une trop longue période.

Le gingembre possède d’autres bienfaits. Tout d’abord, il réduirait les migraines d’après une étude publiée en 1990 dans la revue Journal of Ethnopharmacology. Il serait également efficace contre les rhumatismes d’après une étude publiée en 2009 dans la revue Journal of Natural Products. Enfin, il contiendrait une quarantaine de composés antioxydants et posséderait ainsi des propriétés anticancéreuses d’après une étude publiée dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology en 2007. Des résultats positifs ont été obtenus sur des tumeurs cancéreuses de l’intestin, du pancréas, des ovaires et du tissu mammaire.

Ses vertus aphrodisiaques sont, quant à elles, souvent amplifiées. On lui attribuerait ces vertus pour son efficacité à tonifier l’organisme. En effet, le gingembre est riche en minéraux (magnésium, manganèse, phosphore, sodium, calcium, fer) et en vitamines (B1, B2, B3, C).

Profitez des bienfaits du gingembre en tisane ou décoction

Pour préparer votre tisane et profiter des bienfaits du gingembre, il est recommandé de le laisser infuser de 5 à 10 minutes. Pour une décoction de gingembre, laissez bouillir le gingembre dans l’eau environ 15 minutes. La quantité de gingembre dépendra de vos goûts, selon si vous préférez un goût prononcé ou non.

tisane gingembre bienfaits
© al62 – Fotolia

L’infusion de gingembre, aussi appelée thé au gingembre, est souvent mélangée avec du citron, de la cannelle ou du miel. Ces combinaisons vous permettront de varier les plaisirs, d’atténuer le goût du gingembre mais aussi de profiter des bienfaits du citron, de la cannelle ou du miel selon votre choix. La tisane de gingembre est parfois mélangée avec de l’ail et de l’oignon – non pas pour son goût mais – pour accroître ses vertus antioxydantes.

 

A lire également :

Publier un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.